Quel est la différence entre un illustrateur et un graphiste ?

Si on vous demande la différence entre un graphiste et un illustrateur, la plupart des personnes diront que c’est tout simplement le même métier, ou encore que l’illustration soit une spécialité du graphisme. Ce n’est pas vraiment le cas et on vous explique pourquoi?

A ça, on peut vous répondre que ce n’est pas totalement faux même si ce sont bel et bien deux métiers distincts car ils n’ont pas la même façon de créer, n’utilisent pas les mêmes outils et ne délivrent pas les mêmes produits finis. Cependant, les études liées à ces métiers restent assez similaires et il est difficile de trouver des parcours ciblant uniquement le graphisme ou l’illustration. On retrouve donc souvent des graphistes capables de dessiner et faire de l’illustration comme il est possible de rencontrer des illustrateurs à même de prendre la casquette de graphiste car il reste néanmoins deux métiers complémentaires. Ils partagent le même objectif : Communiquer des messages ou des idées.

Pour résumé, le métier d’illustrateur est de dessiner et créer à partir de zéro des illustrations et éléments graphiques commandés par un client. Ses outils de travail sont le papier, le pinceau, la tablette graphique, etc. Et ses qualités se trouvent dans son imagination, sa culture artistique et son coup de crayon !
Mais on retrouve aussi des illustrateurs ciblé uniquement dans le domaine de l’art et des expositions.

Quant au graphiste, son métier consiste à concevoir un visuel, alliant sens artistique aux enjeux commerciaux et marketing du client. Ça regroupe la réalisation de visuels print et numérique tel que des affiches, logos, emballages, maquette de site web etc. Le Graphiste est donc aussi Infographiste.

Le graphiste

Bien que le graphiste possède des bases en dessin, pour son travail, il peut utiliser et utilise souvent des éléments déjà existant qu’il retravaille ou assemble.

Par exemple, lors du choix de la typographie, le graphiste ne va pas créer une nouvelle typographie, mais il saura laquelle choisir pour rendre son visuel attrayant, uniforme. Bien sûr, il pourra toujours la retravailler pour l’améliorer ou retirer certains éléments non nécessaires à la commande.
Et oui, le graphiste a un bon coup d’œil !

Il y a aussi l’exemple du visuel, lors de la réalisation d’une carte de visite, le graphiste va récupérer tous les éléments nécessaires à la construction de cette carte (tel, adresse, logo, etc) pour les assembler à l’identité graphique qu’il aura établi pour illustrer au mieux le message que le client veut véhiculer.

C’est une des nombreuses méthodes de travail du graphiste et il est tout à fait à même de créer à partir de zéro. Si les éléments pour illustrer son œuvre existent déjà ou sont fournis par le client, c’est son expérience et son « coup de crayon » dans le domaine qui vont lui permettre de mettre tous les éléments en forme pour son visuel.

Le Graphiste

Le graphiste réalise son travail essentiellement à l’aide d’outils informatique. Il ne peut l’accomplir sans un ordinateur et les logiciels appropriés.
Pourquoi ? Tout simplement car le rendu sera plus propre, voir irréprochable. De plus, l’échange de des avancements et du rendu du projet est beaucoup plus optimisé sur support informatique que sur papier. Quand le client reçois son flyer par exemple, il reçoit un fichier imprimable mais aussi le fichier d’origine de son flyer. Alors que s’il reçoit son flyer sous format papier, il ne peut rien en tirer.
Même si le graphiste travaille aussi sur papier, la plupart du temps il utilise cette méthode pour étendre sa réflexion et réaliser des croquis pouvant servir de brouillon ou de modèle pour passer sur ses logiciels

Vous pouvez vous référer à l’article : « Focus sur les outils de la suite adobe » que nous avons réalisé sur le site de Stardust Communication.

L’illustrateur

Les illustrateurs, même s’ils touchent également à la réalisation des produits commerciaux, favorisent plutôt l’art, l’esthétique et l’expression à travers leurs œuvre artistique. Il est capable de créer des œuvres ou visuels à partir de son imagination et possède donc une solide culture dans le domaine de l’art.

L’illustrateur ciblé art

Il effectue ses réalisations avec des outils et supports varié, donc travailler avec crayon, papier, feutre, etc. L’illustrateur peut aussi bien dessiner sur papier, que peindre sur une toile ou encore réaliser des œuvres en aquarelle et bien d’autres méthodes.
Ce sont même des artistes qui peuvent devenir reconnu et célèbre grâce à leur style qu’ils prennent soin d’appuyer sur la présentation de leurs œuvres notamment au travers d’expositions artistique.

L’illustrateur ciblé web

Lorsqu’on parle d’illustrateur, c’est à celui dans le web et la communication qui ressort le plus avant l’illustrateur dans l’art. Tout comme l’illustrateur précédent, il peut utiliser les mêmes supports pour ses réalisations même s’il axe la plupart de ses projets sur des produits commerciaux. Il peut donc travailler en publicité, en édition, à la presse et en agence de communication par exemple. La différence notable avec l’illustrateur en art est qu’il sera très souvent emmené à finir ses illustrations sur un support numérique pour les mêmes problématiques que le graphiste : Le rendu sera plus propre, plus net et précis. Et les échanges de fichier, encore une fois, sont bien plus efficace et optimisé.
L’illustrateur se démarque des autres grâce à son style personnel qu’il aura travaillé au fur et à mesure de ses réalisations.

En somme, il peut, en effet, arriver qu’un graphiste se débrouille bien en dessin ou qu’un illustrateur possède également des études en graphisme. Cependant, il ne faut pas oublier que les deux métiers sont différents mais qu’ils travaillent souvent conjointement. Néanmoins, ils regroupent des qualités et compétences qui leur permettent de faire preuve de persévérance, de curiosité, perfectionniste et surtout de patience.

Nos derniers articles